Accueil du site / Actualités - coup de coeur / Des talents audois qui montent, qui montent …

Inscription Newsletter


Des talents audois qui montent, qui montent …

Etes vous plutôt sacqueboute ou trombone ?

En concert le 8 juillet dans le cadre des Vendredis Classiques de Caunes Minervois

En première partie de concert, un programme baroque interprété à la sacqueboute : instrument incontournable de la Renaissance et des débuts du style baroque, ancêtre du trombone. Parmi les morceaux choisis : le célèbre et très populaire « Canon de Pachelbel ». Cette série de variations en canon a été vulgarisée et arrangée pour les instruments les plus divers.

En deuxième partie de programme des œuvres du XIXe siècle à nos jours interprétées au trombone parmi lesquelles : « Humoresque » d’Antonín Dvořák, de courtes pièces d’humeur et d’humour, de par leur variété et leur inspiration américaine et « Georgia on My Mind » composée par Hoagy Carmichael en 1930, notamment connue pour son interprétation par Ray Charles en 1960 et en tant qu’hymne officiel de l’Etat de Géorgie depuis 1979.

Au fil des morceaux choisis, l’auditeur pourra découvrir la richesse et la virtuosité du trombone : un instrument souvent associé à un rôle d’accompagnement et qui prend ici une place de soliste.

· Loris Martinez, habite Montréal où il a débuté la musique avec Jean Brunet et l’ensemble des Phacochères. Il vient d’obtenir le premier prix mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury au conservatoire de Toulouse. Il se produit avec de nombreux groupes, harmonies et fanfares dans notre région.

· Olivier Lachurie, est professeur aux Conservatoires de Carcassonne et de Toulouse. Il réside à Villeneuve les Montréal. Musicien passionné aux multiples facettes il joue aussi bien avec des orchestres de musique classique, de jazz ou baroque et donne des concerts avec de nombreux orchestres

· Charlie Maussion a découvert le trombone à Montréal de l’Aude à l’âge de 12 ans. Il est aujourd’hui soliste à l’orchestre National de Lyon et joue avec de nombreux orchestres tant en France qu’à l’étranger.

· Thomas Mercat, est entré à 12 ans au conservatoire de Toulouse. Après y avoir obtenu le premier prix de trombone il poursuit ses études en Allemagne où il participe à des concerts avec orchestres et il est lauréat du concours international de Luxembourg