Accueil du site / Territoires & Public / HOP ! Résidences de Territoires / Actions en cours / A suivre / Laboratoire d’Actions Chorégraphiques en Piège-Lauragais-Malepère

Inscription Newsletter

Laboratoire d’Actions Chorégraphiques en Piège-Lauragais-Malepère


Le Collectif L.A.C., Laboratoire d’Actions Chorégraphiques, est un regroupement de trois compagnies de danse contemporaine, à l’initiative de trois chorégraphes implantées dans l’Aude : Camille Cau/Cie Pourquoi, le Chat ? – Audrey Desbois/Cie Le Ventilo – Laurence Pagès/Cie Du Petit Côté. L’objectif ? Conjuguer création, sensibilisation et temps de visibilité de la danse en Piège-Lauragais-Malepère de janvier à juillet 2020.
























Le projet artistique : création collective et balade chorégraphique.

Le L.A.C. est une manière collaborative de participer au développement de la danse sur le territoire audois, en créant du lien avec les habitants et en les associant au processus de création d’une œuvre. Partager des moments de danse et des moments festifs.

Ce Laboratoire propose un projet chorégraphique, associant les trois compagnies professionnelles et différents publics prêts à s’engager dans des ateliers artistiques.

Travail de création in situ : Proposer des ateliers chorégraphiques pour six groupes d’habitants pour la danse et un groupe pour la musique, constitués par le tissu associatif de la communauté de communes. Rencontres et ateliers seront répartis sur l’ensemble de ce territoire, en lien avec la médiathèque intercommunale de Bram, l’école intercommunale des arts, les associations cultu­relles et de loisirs. Chaque chorégraphe anime­ra, de janvier à juin 2020, des ateliers de danse avec différents groupes engagés dans le projet (associations et praticiens amateurs en danse et en musique).


Un grand rendez-vous avec les Fantaisies Populaires, le 1er juillet

La résidence trouvera sa finalité dans la création in situ d’une balade chorégraphique dans le village de Carlipa, lors de la prochaine édition du festival Les Fantaisies Populaires, moment de danse et de partage, évènement ouvert à toutes et tous, qui associera participation des amateurs, performances chorégraphiques et musicales et se terminera par un bal mené sur la piste de danse par les trois chorégraphes.


Des temps de résidences de création

Les trois compagnies travaillent parallèlement sur des projets de créations propres à chaque chorégraphe. En proposant, dans cette résidence artistique et culturelle de territoire, des temps de résidence de création, les projets professionnels de chacune feront lien avec le travail de territoire.


LA DANCE BOX Cie Le Ventilo / Audrey Desbois Sur le principe du juke-box, deux danseurs interprètent, au choix des spectateurs, une danse sur des musiques composées. Duo dansé pour 5 pièces courtes dans un espace scénique restreint. La résidence de création aura pour objectif de travailler 1 premier duo avec présence du compositeur/musicien.
Conception et chorégraphie : Audrey Desbois Danseurs : Sophie Blet et Charles Essombe, musicien en cours.
Résidence du 24 au 28 février 2020 à la salle des fêtes de Montréal, en partenariat avec l’Oreille du Hibou.


PLASTIC Cie Pourquoi le Chat ? / Camille Cau Immersion dans un monde sensoriel et émotionnel, dans un temps « d’après », celui où le plastique ne sera plus fabriqué et n’existera plus que pour certains collectionneurs. Première création jeune public. Après des résidences de recherche en milieu scolaire, la compagnie consacrera cette période de résidence à un travail au plateau.
Solo chorégraphié et interprété par Camille Cau.
Regard extérieur : Marc Fossati
Dramaturgie : Stéphane Servant
Résidence du 4 au 8 mai 2020 à l’Usine à Cenne-Monestiès, en partenariat avec le festival les Fantaisies Populaires et la compagnie Aléas.


SILENCES Cie du Petit Côté / Laurence Pagès Silences est un projet littéraire et chorégraphique explorant les liens entre danse et poésie. C’est un solo traversé par les figures de Joë Bousquet et Hijikata, chorégraphe et écrivain japonais. Cette semaine de résidence-création sera organisée en lien avec la médiathèque intercommunale et le réseau des médiathèques de Piège Lauragais Malepère. Rencontre imaginaire entre la poésie de Bousquet et le buto de Hijikata.
Conception et chorégraphie : Laurence Pagès – chorégraphe, Ana Rita Teodoro –spécialiste du buto et artiste associée au CND (Pantin)
Danseuse et chercheuse en danse : Violetta Savatierra
Résidence du 15 au 19 juin 2020 à la médiathèque intercommunale de Bram, en partenariat avec l’école intercommunale des arts et le festival idéal.